ISOLATION DES COMBLES PERDUS

Il vaut mieux installer la VMC avant de procéder au soufflage pour éviter de piétiner l’isolant.

 

- Repérage des boîtes électriques par des affichettes clouées sur la charpente

- Protection des spots encastrés avec des caches pour éviter les surchauffes

- Pose de piges de contrôle d’épaisseur - repère indispensable pour souffler la quantité nécessaire.

- Création d’un chevêtre autour des cheminées pour respecter la distance au feu.

- Réhausse et isolation de la trappe d’accès pour retenir l’isolant.

 

A LA FIN DU SOUFFLAGE TOUTES LES ÉTIQUETTES DES SACS DOIVENT ÊTRE AGRAPHÉES SUR LA CHARPENTE. C’EST LE MOYEN DE CONTRÔLER LA QUANTITÉ D’ISOLANT APPLIQUÉE.

 

NOUS UTILISONS DES MATÉRIAUX SOUS ACERMI. C'est un gage de qualité. Cette Certification tient compte des propriétés des isolants (poids, conductivité thermique qui détermine l'épaisseur d'isolant à appliquer pour une résistance thermique attendue (R).

Pour bénéficier du crédit d'impôt (CITE), le R additionnel doit être au minimum de 7 pour les combles perdus.

 

NOUS PRIVILÉGIONS LES MATÉRIAUX BIO-SOURCÉS QUI APPRORTENT UN BON CONFORT D'ÉTÉ COMME D'HIVER - COTON RECYCLÉ, OUATE DE CELLULOSE

Le classement ISOLE est également compris dans l’ACERMI :

•   I : incompressibilité du produit allant de 1 à 5,

•   S : stabilité dimensionnelle (1 à 4) ou sa résistance face à l’agression de l’humidité et de la chaleur,

•   O : imperméabilité à l’eau (1 à 3),

•   L : la performance maximale face aux forces de traction (1 à 4),

•   E : perméabilité à la vapeur d’eau (1 à 4).